fbpx

Comment vivre une vie qui répond aux attentes de Dieu?

Dans quelle mesure la vie de Dieu est-elle réellement manifestée en nous, dans notre manière d’être et de faire ? Dans quelle mesure les attentes de Dieu trouvent elles leur réponse dans nos vies ? Il est périlleux pour un chrétien de s’attarder uniquement sur ce qui est du ressort de Dieu et de ne jamais penser à ce qui est de sa propre responsabilité. Cela nous amène à vivre des vies extrêmement déficientes, où nous vivons dans un état d’incompréhension parce que nous ne savons pas pourquoi ceci ou cela arrive.

Quelque part en nous, nous croyons que nous pouvons rester tels que nous sommes et que Dieu continuera à tenir toutes ses promesses. Cependant, les promesses de Dieu sont conditionnelles. La Parole de Dieu nous dit par exemple que si nous croyons, nous serons sauvés. Le salut est conditionné par la foi, donné par la grâce, mais conditionné par la foi. À chaque étape de notre vie, Dieu a des attentes. Nous sommes sauvés gratuitement, sans avoir à payer pour le salut, mais nous devions croire pour le recevoir. Dans l’économie de Dieu, le salut est offert gratuitement, et en réalité, tout nous est donné gratuitement car nous ne pouvons rien faire pour mériter la bonté et la grâce de Dieu à quelque niveau que ce soit de notre vie. Cependant, Dieu a des attentes à notre égard.  

Pourquoi cette frustration des chrétiens?

Dans le système que Dieu a mis en place, les réponses et les résultats que nous recevons sont conditionnés par les choix que nous faisons et par notre conformité aux attentes de Dieu. Alors, chacun doit retirer de son esprit l’idée que tout ce que Dieu veut, c’est que l’on aille à l’église le dimanche, que l’on écoute vaguement le message, que l’on soit plutôt gentil, pas trop méchant, et alors nous voici devenu un bon chrétien. C’est faux, et cette idée fausse est la raison pour laquelle de nombreux chrétiens se sentent frustrés dans leur vie. Ils pensent qu’ils font tout correctement, alors pourquoi Dieu ne répond Il pas ?

Dans le système que Dieu a mis en place, les réponses et les résultats que nous recevons sont conditionnés par les choix que nous faisons et par notre conformité aux attentes de Dieu. Share on X

C’est pourquoi il est important de méditer profondément sur la rédemption parce que nous avons une fausse idée de notre droiture et de notre justice. Celui qui ne médite pas continuellement sur la rédemption oublie d’où Dieu l’a amené. On oublie sa propre méchanceté, qui persiste encore aujourd’hui, et la grâce extraordinaire que l’on a reçue. Si nous ne sommes pas continuellement conscients de l’immense grâce que nous avons reçue, nous serons réfractaires à l’obéissance et au changement exigés par Dieu. Oui, Dieu exige le changement.

Une vie de service et de sacrifice

En effet, la vie chrétienne est une vie de service et de sacrifice, à l’opposé de ce qu’on nous prêche aujourd’hui. Beaucoup de personnes veulent nous faire croire que tout ce que nous avons à faire est d’assister à un culte, de danser dans la louange, de passer un bon moment le dimanche et tout ira bien. Mais il n’en est rien ; sinon, Dieu devrait s’excuser auprès de l’apôtre Paul, auprès de Pierre, et de tous ces gens qui ont donné leur vie pour que nous puissions être nés de nouveau. Le chant ‘Only Yeshua will reign forever’, seul Yeshua régnera toujours est un magnifique chant qui déclare la seigneurerie de Jésus. Mais Jésus règne à travers son Église, et dans le monde entier.

Aujourd’hui, nous constatons que l’Église semble être en déclin parce que ceux qui invoquent le nom de Yeshua n’ont pas décidé de Lui obéir. Il n’y a rien de plus puissant sur terre qu’un chrétien. Et il n’y a aucune entité sur cette terre plus puissante que l’Église, aucune. C’est une certitude et la raison est simple. Il n’y a aucune entité sur terre plus puissante que l’Église parce qu’elle est habitée par Dieu, et c’est à travers l’Église et l’Église seule que Dieu agit sur terre et manifeste Sa puissance. Mais si cette Église ne décide pas de vivre en conformité avec Dieu, elle reste faible.

Un enfant de Dieu est un concentré de puissance

Un groupe de jeunes de l’église est revenu d’une courte retraite et ils ont témoigné avoir prié comme ils n’avaient jamais prié auparavant. La vie de Dieu était déjà en eux ; la capacité de prier était déjà en eux, mais ils ne la manifestaient pas. Chaque enfant de Dieu est un concentré de puissance, mais beaucoup vivent des vies faibles, même si Dieu a placé en eux un moteur extraordinaire. Et pourquoi ? C’est parce que dans certains cas, nous n’avons pas compris et accepté ce que Dieu veut et la nécessité de suivre Sa Parole. La Parole de Dieu nous dit que Dieu est amour. Le fondement de notre relation avec Dieu repose sur le fait qu’Il nous a aimés, qu’Il nous aime et qu’Il continuera de nous aimer. Le sacrifice ultime a été fait parce qu’il nous aime, et c’est pour cela que nous l’aimons.

Et en L’aimant et en suivant Son commandement d’aimer notre prochain, nos ennemis et ceux de la maison de Dieu, nous nous positionnons pour vivre des grâces extraordinaires. C’est cela notre part que nous sommes censés faire qui va déclencher une réaction de Dieu. Dans 1 Jean 4, le verset 7 dit : « Bien-aimés, aimons nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu.’ Ainsi, si quelqu’un ne manifeste pas cet amour de Dieu, nous sommes en droit de nous interroger sur sa conversion.

Et quand il s’agit d’aimer Dieu Lui-même, cet amour se manifeste par le service. Lorsque nous L’aimons, nous Le servons. Alors, quand je rencontre les gens, je veux savoir ce qu’ils font pour le Seigneur et pour Son Église. Après tout, comment peut-on naître de nouveau, connaître Dieu et ne pas aimer ce qu’Il aime ?

L’Église, la priorité de Jésus

Alors, ceux qui disent que c’est juste Jésus et moi, et préfèrent rester à la maison ou regarder en ligne sans participer à la communauté chrétienne et ne s’impliquent nulle part, soit ne sont pas vraiment convertis, soit Satan les a pris en otage. Jésus construit Son Église et elle est Sa priorité. Et si nous aimons vraiment le Seigneur, nous aimerons Son Église et nous nous y investirons. Ce que Dieu fait sur terre aujourd’hui, il le fait à travers des églises fortes et passionnées remplies d’hommes et de femmes qui L’aiment.

L’Église n’existe pas seulement pour le bien être du chrétien, elle existe pour que Dieu ait une communauté de personnes qui L’aiment, continuellement transformées, vivant et agissant ensemble pour faire avancer Sa cause sur terre. Dieu prend Ses objectifs au sérieux et chacun doit comprendre qu’il n’est pas Son obsession, que son bien-être n’est pas l’obsession de Dieu. Sa volonté, Son royaume, c’est cela Son obsession. Vous êtes inclus dans cela et vous bénéficiez de Sa grâce, mais si vous deviez vous en aller, vous ne Lui manquerez pas. Parfois, les gens pensent que s’ils arrêtent d’aller à l’église et décident de vivre leurs vies à leur manière, Dieu pleurera leur départ.

Ce que Dieu a fait pour nous est trop extraordinaire. Nous ne pouvons pas nous permettre de jouer avec Ses affaires. Share on X

Ce que Dieu a fait pour nous est trop extraordinaire. Nous ne pouvons pas nous permettre de jouer avec Ses affaires. Voici comment Dieu a montré Son amour envers nous. Il a envoyé Son Fils unique dans le monde afin que par Lui nous ayons la vie. Il a envoyé Son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Et la Parole de Dieu nous dit de nous aimer les uns les autres, non pas parce que nous sommes devenus des personnes merveilleuses, ni parce que des ailes nous ont soudainement poussé ou parce que tout ce que nous disons est agréable.

Dieu ne nous a pas dit de nous aimer les uns les autres parce que nous n’aurons jamais de problèmes, de conflits ou de malentendus. Il nous a dit d’aimer parce qu’Il nous aimait. Vous avez le droit de cesser d’aimer quelqu’un le jour où Dieu cessera de vous aimer. Il est important que nous le comprenions parce que l’Église est aujourd’hui affaiblie, minée par des histoires, des problèmes et des divisions internes, parce que chacun veut faire valoir ses droits, ses préférences et sa volonté aux dépens de l’œuvre et de la communauté. Chacun croit avoir le droit de faire ce qu’il veut.

Mais dans ce merveilleux royaume de l’amour, nous avons surtout le droit d’aimer. Et c’est ainsi que nos vies vont correspondre aux attentes de notre grand Dieu.

Abonnez-vous et recevez ce eBook

(GDPR) En cochant la case ci-dessous j’accepte de recevoir des ebooks, des articles, etc de ce site. Je peux me désabonner à tout moment.

Abonnez-vous et recevez ce eBook

(GDPR) En cochant la case ci-dessous j’accepte de recevoir des ebooks, des articles, etc de ce site. Je peux me désabonner à tout moment.

Scroll to Top