fbpx

Découvrir comment aimer Dieu (article, vidéo, prières)

La relation que Dieu a toujours cherché à établir avec son peuple est une relation d’amour. Dieu n’a jamais eu l’intention d’entretenir une relation de cruauté avec son peuple ou une relation où l’homme est tenu à distance. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que cette dimension d’amour que nous vivons dans la nouvelle naissance Dieu n’est pas quelque chose de nouveau,

Un spécialiste de la loi est venu vers Jésus avec une question essentielle. Il a demandé quel était le plus grand commandement de tous. Notez que cette question était importante car ils avaient développé un système de 613 commandements. Ces commandements étaient divisés en deux catégories, les commandements positifs et les commandements négatifs. Vu la difficulté de les suivre tous, ils cherchaient constamment à en déduire l’essentiel, ce qui n’était pas une tâche facile.

La réponse de Jésus est instructive.

«Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force[c]. Voici le deuxième: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.» Marc 12:29-31

L’homme a acquiescé, impressionné, et a reconnu la justesse de ce que Jésus a dit.  Il a reconnu qu’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute son âme et de toutes ses forces, et aimer son prochain comme soi-même est plus grand que tous les sacrifices et toutes les offrandes, en d’autres termes plus que tout ce qui était prescrit dans la loi. Ce que ce spécialiste de la loi a dit est réellement extraordinaire. Peut-être que cela n’a pas le même sens pour nous parce que nous ne sommes pas habitués à offrir des sacrifices. Mais dans l’ancienne alliance, ils devaient offrir de multiples sacrifices. Et dans le livre de Lévitique, nous voyons un vaste système de sacrifices à offrir pour les péchés du peuple, pour les actions de grâces, etc. Et il affirme que ces deux commandements à eux seuls surpassent toutes ces lois et sacrifices.

Jésus nous présente donc ici clairement l’attente majeure de Dieu, la chose fondamentale que Dieu attend de l’être humain. Quand nous L’aimons, nous recherchons Sa présence. Lorsque nous L’aimons de tout notre cœur, nous chercherons à faire ce qui Lui plaît, à Le servir, à nous donner à Lui. L’amour donne, donne, et donne encore. Et l’amour se donne. Ce qui détermine notre relation avec Dieu, ce n’est pas l’amour de Dieu pour nous, c’est notre amour pour Lui car l’amour de Dieu pour nous est constant, et notre volonté de nous donner.

A ma conversion, j’ai découvert une relation d’amour puissante avec Dieu. Je pouvais dire aisément que j’aimais le Seigneur. Cependant, quelques années plus tard, Il a commencé à me faire comprendre que j’avais besoin d’entrer plus profondément dans Son amour et Son intimité. Cela a commencé à me déranger, et avec l’honnêteté qui caractérise ma relation avec Lui, j’ai commencé à me demander si en entretenant une communion constante avec Dieu, je n’étais pas sur le point de devenir un fanatique.

Attention, j’étais née de nouveau depuis des années, j’aimais le Seigneur et j’étais plus zélée que la plupart des chrétiens que je connaissais. Je ne manquai jamais mon temps de prière matinale, car à ma conversion, on m’a appris que je devais passer du temps avec Dieu chaque jour, et cela m’était resté. En réalité j’aimais prier, mais l’idée de maintenir une conversation et une conscience de Lui toute la journée en déversant mon amour sur Lui était nouvelle, je disais : “Maintenant, je vais devenir un fanatique”.  Le Seigneur m’a montré qu’Il voulait tout, l’amour total, et pour moi, ce niveau d’abandon était étrange, ce don total de soi. Et cela a complètement changé ma vie et ma relation avec Lui.

En réalité, beaucoup de gens ont une relation avec Dieu où ils s’approchent de Lui quand cela les arrange, mais le reste du temps, ils font les choses à leur manière. Jésus affirme que nous sommes censés aimer Dieu de tout notre être, de tout notre cœur, de nos pensées, de notre âme, de notre force. Dans cette vidéo j’explique en détail ces différentes dimensions de l’amour que nous devrions avoir pour le Seigneur.

Aimons le Seigneur. Dans l’Église, nous sommes obsédés par l’idée de savoir si Dieu nous aime. Mais nous devons être plus obsédés par l’idée de savoir si nous L’aimons, car l’amour de Dieu est quelque chose qui ne change jamais. Notre amour est très imprévisible et c’est sur cela que nous devons travailler. Dieu ne se demande pas s’Il nous aime, Il sait qu’Il nous aime. Il nous a déjà aimés et il nous aimera toujours. Ce qui changera votre relation avec Dieu c’est l’évolution de votre amour pour Lui.

Quand les gens aiment, il est difficile de les amener à douter de l’amour de l’autre partie parce que le fait qu’ils aiment les amène à supposer que l’autre les aime aussi.  Lorsque vous aimez le Seigneur, vous ne vous demanderez pas s’il vous aime. Son amour ne manque pas, c’est le déficit de notre amour qui nous fait ressentir un manque d’amour. Acceptons le commandement que Jésus nous donne et aimons le Seigneur notre Dieu.

Prières

Seigneur nous Te demandons encore la grâce de T’aimer comme nous sommes censés T’aimer; la grâce de T’aimer avec tout notre cœur, toute notre âme, toute notre pensée. Nous voulons honorer Ta pensée plus que tout dans cette génération qui se moque de Ta pensée, reconnaître la valeur de Ta pensée, rester dans Ta logique.

Nous voulons T’aimer avec toute notre force, toutes les capacités que Tu nous as donné, résister à tout ce qui veut venir avant Toi, les relations, les connexions, les ambitions, les carrières; tout ce qui veut se positionner en préférence par rapport à Toi. Tu nous as dit qu’il ne faut rien aimer ni personne plus que Toi. Seigneur Jésus, nous voulons T’aimer par dessus tout. Nous avons compris que c’est la chose essentielle, c’est la chose que Tu demandes à l’être humain.

Tu nous demandes de T’aimer avec tout notre être, c’est ça la vie en Dieu, tout le reste vient dans ce contexte, dans ce cadre. Si nous T’aimons, nous allons Te suivre: si nous T’aimons, nous allons T’honorer; si nous T’aimons, nous n’allons pas nous vautrer dans le péché. Si nous T’aimons cela influence notre manière de parler, de penser, de nous habiller, de nous organiser, de vivre chaque jour parce que nous partageons Tes valeurs et Tes pensées.

Nous allons T’aimer avec tout ce que nous sommes, avec tout ce que nous avons et demandons Ta grâce pour T’aimer comme jamais auparavant. Père, je Te dis merci parce que nous sommes la lumière du monde, nous n’épousons pas les ténèbres du monde, mais nous éclairons les ténèbres du monde.

Père, nous Te disons merci de ce que Tu nous donnes la capacité de voir les ténèbres et de ne pas les confondre avec la lumière, mais de voir que nous-mêmes portons cette lumière et pouvons éclairer notre entourage. Père nous Te disons merci, merci pour Ta bienveillance et Ta faveur dans le nom puissant de Jésus.

Abonnez-vous et recevez ce eBook

(GDPR) En cochant la case ci-dessous j’accepte de recevoir des ebooks, des articles, etc de ce site. Je peux me désabonner à tout moment.

Abonnez-vous et recevez ce eBook

(GDPR) En cochant la case ci-dessous j’accepte de recevoir des ebooks, des articles, etc de ce site. Je peux me désabonner à tout moment.

Shopping Cart
Scroll to Top